Accueil

Bienvenue !

Consultant en énergies renouvelables, Consult’énergie  informe les particuliers, les collectivités et les entreprises sur l’amélioration de la performance énergétique à partir de sources d’énergies renouvelables.

Promoteur de la protection de l’environnement et de l’optimisation des dépenses énergétiques, nous étudions et établissons des diagnostics/audits énergétiques dans le but d’adapter des produits et solutions adaptés à vos demandes ou contraintes.

Avec plus de 5 années d’expérience dans le domaine des énergies renouvelables, certifiés RGE Quali’Pac, Quali’PV et IRVE Qualifelec, nous vous accompagnons dans vos projets de rénovation/installation de panneaux solaires, pompes à chaleur, isolation en profitant des taux de crédit d’impôts :

       

CONSULT’ÉNERGIE VOUS APPORTE UNE SOLUTION COMPLÈTE :

Etude de faisabilité sur place :

Toutes les maisons ou entreprises ne peuvent pas être équipées. Chaque maison est visitée par le conseiller de Consult’énergie qui vérifiera si un projet solaire est faisable et évalue ce que sera sa rentabilité.

  Traitement administratif

Les démarches pour obtenir l’autorisation d’installation des panneaux solaires sont un véritable labyrinthe administratif. Nos clients n’ont qu’un pouvoir à signer et la société Consult’énergie réalise toutes les démarches.

Financement

La société Consult’énergie se charge du dossier de financement permettant au plus grand nombre de s’équiper et de faire son toit une source d’économies ou de revenus.

Fourniture

Consult’énergie sélectionne pour vous des fournisseurs de 1er rang selon des critères exigeants de fiabilité et la solidité des garanties.

Travaux d’installation 

Les travaux d’installation sont réalisés par des techniciens expérimentés choisi par nos soins en partenariat. Ils nécessitent l’intervention de couvreurs pour la pose des panneaux en toiture et d’éléctriciens pour le raccordement. Bien entendu les travaux bénéficient d’une assurance décénale et les installations électriques bénéficient toutes d’un certificat de conformité délivré par le Consuel.

Assurances

Tous les travaux de la société Consult’énergie sont couverts par une assurance décénnale intégrant explicitement les tableaux d’installation photovoltaïque.

 

PHOTOVOLTAIQUE

Les panneaux photovoltaïques captent l’énergie gratuite du soleil que vous pouvez revendre au réseau ou autoconsommer. L’installation de panneaux solaires peut ainsi assurer des revenus réguliers pendant 20 ans grâce à la revente de l’électricité produite ou bien réduire significativement vos factures d’électricité. Les panneaux photovoltaïques s’inscrivent donc comme une solution économique, respectueuse de l’environnement et rentable.

ENTREPRISE QUALIFIÉE PAR RGE QUALI’PV

Comment ça marche ?

Que ce soit dans le cas d’autoconsommation ou revente totale, l’installation est reliée au réseau avec un compteur de production positionné sur le même branchement que le compteur de consommation. L’électricité est soit consommée et stockée pour le producteur (autoconsommation d’un point de vue de flux financier et électrique) soit injectée dans le réseau et vendue.

Les panneaux solaires

Composés de cellules photovoltaïques connectées entre elles et recouvertes par un verre traité pour accroître sa résistance et son étanchéité, les panneaux sont connectés entre eux sur la toiture et produisent une énergie propre exprimée en KWH, sans bruit ni émission de CO2.

L’onduleur

Transforme le courant continu produit par les panneaux solaires en courant alternatif pouvant ensuite être injecté sur le réseau de distribution électrique.

Le compteur de production et de consommation

Permet de mesurer la consommation électrique de la maison, du hangar/local professionnel  ou de mesurer la quantité d’électricité injectée sur le réseau.

L’utilisation de l’électricité

L’onduleur est relié au réseau EDF, l’électricité est réinjectée dans leur réseau et est revendue à EDF.

NOS REALISATIONS :

POMPE A CHALEUR

La pompe à chaleur est un système capable de produire de la chaleur, mais aussi de rafraîchir votre logement en été (on parle de système réversible) et de fournir l’eau chaude sanitaire pour toute la maison ! Elle permet de couvrir 100% des besoins de chauffage d’un logement en consommant seulement 30% d’énergie électrique, les 70% restants étant puisés dans l’environnement tout en le préservant (ces chiffres peuvent varier suivant le matériel, la source d’énergie extérieure – air, eau ou sol – et les conditions de fonctionnement).

La pompe à chaleur permet de :

  • Récupérer de l’énergie dans le milieu extérieur (sol / eau / air) grâce à l’évaporateur ;
  • Faire monter le niveau de température de cette énergie thermique, via le compresseur ;
  • Transférer cette énergie au bon niveau de température au milieu intérieur que l’on souhaite chauffer.

La pompe à chaleur est donc une solution performante pour capter et produire de la chaleur à partir de l’énergie gratuite puisée dans l’environnement.
L’air (aérothermie), l’eau ou encore le sol (géothermie) emmagasinent une grande quantité de chaleur, inépuisable et propre, sans cesse renouvelée par le soleil, le vent et les précipitations.

ENTREPRISE QUALIFIÉE PAR RGE QUALI’PAC

comment ça marche ?

Les calories présentes dans l’air, le sol et l’eau souterraine sont une énergie toujours disponible, gratuite et sans cesse renouvelée grâce au rayonnement solaire, aux vents et aux précipitations. La pompe à chaleur permet de prélever cette chaleur omniprésente et de l’amener à un niveau de température plus élevé dans les logements afin de les chauffer.

Une pompe à chaleur se compose de 4 éléments principaux :

Un compresseur

Il  sert à augmenter la pression du gaz qui le traverse et est nécessaire au bon fonctionnement de la pompe à chaleur. La compression du gaz réfrigérant est une phase primordiale du cycle frigorifique et ainsi contribue au maintien ou l’augmentation de la température ambiante.

Un échangeur pour capter l’énergie à l’extérieur (évaporateur)

C’est la partie du circuit dans laquelle le fluide frigorigène va capter de la chaleur au profit d’un fluide caloporteur ou de l’air dans le cas d’un circuit à détente directe. Au cours du passage dans l’évaporateur, le fluide frigorigène passe de l’état liquide à l’état gazeux (évaporation). Ce changement d’état produit un brusque refroidissement du fluide qui va se réchauffer tout au long du passage dans l’évaporateur, captant la chaleur du milieu dans lequel il est (fluide caloporteur, air).

Un deuxième échangeur pour la restituer à l’intérieur (condenseur)

C’est la partie du circuit dans laquelle le fluide frigorigène va perdre sa chaleur au profit d’un fluide caloporteur ou de l’air dans le cas d’un circuit à détente directe. A la sortie du condenseur, le fluide frigorigène s’est refroidi, conserve sa pression et passe de l’état gazeux à l’état liquide (condensation). Un condenseur se présente la plupart du temps sous forme d’un échangeur muni d’une multitude d’ailettes destinées à augmenter la surface d’échange thermique.

Un détendeur

C’est la partie du circuit dans laquelle le fluide frigorigène va perdre sa pression.
Il produit un effet inverse de celui du compresseur. Le détendeur est un élément passif du circuit frigorifique mais essentiel pour réaliser le cycle de compression/détente permettant de transférer les calories ou frigories de l’évaporateur au condenseur.

NOS REALISATIONS :

ISOLATION

L’isolation des diverses parties de l’habitation permet de réaliser des économies d’énergie, et donc des économies financières. Savoir quels sont les matériaux de construction conducteurs et isolants permet d’avoir un ordre d’idée de l’ampleur des travaux à effectuer. L’isolation naturelle ne suffit souvent pas à protéger efficacement une habitation. Ainsi, le plancher béton (ou la dalle), le parquet, les tuyaux, les toits-terrasses, le garage, et les portes sont de véritables passoires pour la chaleur. De plus, l’isolation acoustique et phonique de la porte d’un appartement permet d’éviter les désagréments de la vie en collectivité en isolant du bruit de la cage d’escaliers.

Grâce au programme d’accompagnement Certificats d’économies d’énergie (CEE) créé par le Ministère de l’environnement, les sociétés polluantes financent vos travaux d’isolation en contrepartie d’une exonération de la taxe carbone. Si vous êtes éligible au programme, vous n’aurez qu’à payer 1 € symbolique pour vos travaux de rénovation. C’est tout.

Consult’énergie s’occupe de tout l’administratif et de toutes les démarches jusqu’à l’isolation elle-même !

Pour accéder aux travaux d’isolation  à 1€, il est nécessaire :

  • d’être propriétaire occupant ou locataire d’une maison individuelle ;
  • d’avoir des combles perdus mal ou non isolés ;
  • d’avoir un revenu fiscal de référence inférieur à un certain montant, selon le nombre de personnes qui composent le ménage.

Ce revenu fiscal de référence, disponible sur votre avis d’imposition et formulé en net, est calculé de la manière suivante :

Nombre de personnes
au sein du foyer
En Province (en €) En Île de France (en €)
118 34224 107
226 82635 382
332 26042 495
437 69049 620
543 14156 765
Par personne supplémentaire + 5 434+7 136

NOUVEAU : SANS CONDITIONS DE REVENUS POUR L’ISOLATION DES COMBLES PERDUS

Isolation sous plancher ou combles perdus, nous étudions vos besoins et votre budget en adaptant les matériaux. Par exemple en isolant vos combles, vous réduisez les besoins d’énergie de votre maison, vous agissez donc durablement pour la préservation des ressources de la planète. Pour aller encore plus loin dans ce sens, il est intéressant d’utiliser des matériaux écologiques comme la fibre de bois chanvre, cellulose, laine ou coton à souffler…

L’indicateur de résistance thermique noté R exprime la capacitéd’un matériau à résister au froid et au chaud. Plus le « R » est élevé, plus le produit est isolant. Deux paramètres importants à vérifier :  la conductivité thermique et l’épaisseur.

NOS REALISATIONS ISOLATION :

CHARGEUR DE VEHICULE

La recharge à domicile constitue en général 95% des recharges effectuées par un utilisateur de voiture électrique, elle a donc une importance toute particulière.

Il y a deux façons de recharger une voiture électrique chez soi : sur une prise domestique standard en utilisant le câble de recharge fourni (ou en option) avec le véhicule ou en utilisant une borne de recharge.

  • La recharge à l’aide du cordon de recharge

Toutes les voitures électriques sont fournies avec un câble permettant la recharge sur une prise domestique standard. Il est possible d’utiliser ce câble pour recharger quotidiennement sa voiture électrique.

Il faut savoir que la plupart des grands constructeurs automobiles recommandent l’utilisation d’une borne pour des raisons de sécurité. Néanmoins, de nombreux utilisateurs se rechargent uniquement avec le câble fourni avec la voiture.

Si vous optez pour cette solution, plus économique,  il est tout de même recommandé de faire vérifier votre installation électrique par un professionnel : Consult’énergie est le professionnel habilité à vérifier ceci pour vous . En effet, votre voiture électrique va recharger avec un courant de 8 ou 10A de façon continue durant des heures, il vaut mieux vérifier qu’il n’existe pas de risque d’échauffement de la ligne, même normalement à ces puissance électrique, le risque est très faible.

Les câbles de recharge limitent volontairement l’intensité du courant à 8 ou 10A, ce qui implique des temps de recharge plus longs que la recharge avec une borne qui charge en général à 16A. Toutefois, si vous rechargez votre voiture toutes les nuits, cette différence de temps de recharge peut s’avérer négligeable.

  • La recharge sur une borne de recharge

L’utilisation d’une borne de recharge est recommandée par les grands constructeurs qui invoquent une recharge plus sécurisée. L’autre avantage d’une borne est qu’elle permet de recharger plus rapidement votre voiture grâce à un courant d’une intensité plus élevée (16A en dans la majorité des cas, mais cela peut être plus).

Le principal inconvénient d’une wallbox réside dans son coût : il faut compter entre 500 et 1200 euros en fonction du matériel choisi. Une dépense à laquelle il faut rajouter les coûts d’installation par un électricien qui dépendent de la configuration de votre logement.

Il est important de noter qu’une aide à l’installation d’une borne de recharge par un particulier est disponible sous la forme d’un crédit d’impôt de 30%.

Consult’énergie s’occupe de tout l’administratif et de toutes les démarches jusqu’à l’installation chez vous en passant par les fournitures !

ENTREPRISE QUALIFIÉE PAR RGE QUALI’PAC

COMMENT ça marche ?

Les consommateurs auraient certainement préféré un seul type de prise pour la recharge de leur voiture électrique, malheureusement les industriels n’ont pas été capables de s’entendre sur une norme.

Il en résulte différents types de prises et différents modes de recharge que nous allons essayer d’expliquer le plus clairement possible sur cette page, que nous mettrons régulièrement à jour.

  • Les modes de recharge

Les modes de recharge définissent la façon dont la voiture et l’infrastructure de recharge communiquent. Cette communication est très importante pour la sécurité de la recharge, notamment lorsque les courants sont élevés comme dans le cas de la recharge rapide.

  • Les types de prises

Il existe différents types de prises pour la recharge des voitures électriques. Voici les plus courantes :

  • Prise domestique

Il s’agit évidemment de la prise la plus répandue, que ce soit au niveau des habitations ou au niveau des infrastructures de recharge publiques.

prise domestique Puissance 3 kW
AC monophasé
 Mode de   charge Mode 1 et 2
 Application Infrastructure
 Compatibilité
– Chevrolet Volt
– Citroen C-ZERO
– Fisker Karma
– Mia Electric
– Mitsubishi iMiEV
– Nissan LEAF
– Opel Ampera
– Peugeot iOn
– Renault Fluence
– Renault Kangoo
– Renault Twizy
– Renault ZOE *
– Smart ED
– Tesla Model S
– Tesla Roadster
– Toyota Prius Rechargeable

* Câble non-disponible à ce jour pour la ZOE – prévu en option à terme

  • Prise de type 1
Prise de type 1 Puissance De 3 à 7 kW
AC monophasé
 Mode de   charge Mode 3
 Application Véhicule
 Compatibilité
– Bolloré Bluecar
– Chevrolet Volt
– Citroen C-ZERO
– Mia Electric
– Mitsubishi iMiEV
– Nissan LEAF
– Opel Ampera
– Peugeot iOn
– Renault Fluence
– Renault Kangoo
– Toyota Prius Rechargeable
  • Prise de type 2

Validée en tant que standard européen, la prise Type 2 est aujourd’hui proposée sur la plupart des véhicules de série en complément et/ou en option de la prise domestique.

Prise de type 2 Puissance De 3 à 43 kW
AC triphasé
 Mode de  charge Mode 3
 Application Véhicule
Infrastructure
 Compatibilité
– Chevrolet Volt *
– Citroen C-ZERO *
– Mitsubishi iMiEV *
– Nissan LEAF *
– Peugeot iOn *
– Renault Fluence
– Renault Kangoo
– Renault Twizy
– Renault ZOE
– Smart ED
– Tesla Model S

* câble en accessoire

     
  • Prise de type 4 – Combo

Comme pour la prise CHAdeMO, le câble Combo est toujours attaché du côté de la borne. A savoir que le Combo a été validé comme standard européen.

prise-combo Puissance > 50 kW
DC
 Mode de   charge Mode 4
 Application Véhicule
 Compatibilité
– Opel Ampera-e
– Hyundai Ioniq électrique
– Volkswagen e-Golf
– BMW i3